Le RECYclage complet des BETONs

Contexte du projet national RECYBETON

La France produit chaque année environ 260 millions de tonnes de déchets du BTP. A l’heure actuelle, seule une fraction de ces déchets sont recyclés. La part de granulats recyclés est estimée à seulement 10% de la production nationale totale de granulats. Certains pays européens comme l’Allemagne, les Pays-Bas, le Danemark, la Norvège ou la Suisse, réalisent déjà des bétons de structure incorporant du granulat recyclé. C’est de ce constat qu’est né RECYBETON, dans un contexte en outre marqué par les réflexions issues du Grenelle de l’Environnement, avec une sensibilisation accrue de la société aux enjeux du développement durable et de l’économie circulaire.

Chantier Recybéton.figure3

Une des raisons pouvant expliquer le retard de la France en matière de recyclage des matériaux issus de la démolition est qu’elle dispose de sources de granulats naturels bien réparties sur le territoire. Mais ces derniers sont de moins en moins accessibles, notamment du fait qu’il est de plus en plus difficile d’ouvrir des carrières pour cause de contraintes environnementales et administratives. Quand on sait qu’ils constituent la partie la plus importante d’un béton (environ deux tiers de la masse), que le béton est le matériau de construction le plus utilisé au monde, et qu’il n’y a aucun signe d’un renversement de tendance, la raison veut qu’on les préserve autant que possible.

Dans cette perspective, un moyen évident d’y parvenir est d’en recycler une partie dans les nouveaux bétons
Le premier grand axe de réflexion sur lequel planchent les partenaires RECYBETON concerne le moyen de réutiliser l’intégralité des matériaux issus des bétons déconstruits, y compris la fraction fine, dans de nouveaux bétons. Le second défi essentiel du Projet National est de recycler les matériaux issus de la déconstruction des bétons comme matière première pour la production de ciments, autrement dit comme liants hydrauliques, notamment pour produire le clinker ou comme ajout dans de nouveaux ciments.
A terme, grâce aux progrès issus de la recherche initiée par le projet RECYBETON, le taux de réincorporation des granulats recyclés dans le béton devrait augmenter significativement, entraînant de fait la préservation desgisements naturels de granulats et l’essor économique des professionnels du secteur des déchets de construction. C’est toute une filière du recyclage des bétons déconstruits qui devrait s’organiser et prospérer.

Logo_IREX_716x585Coordinateur :
IREX
9 rue de Berri 75008 PARIS
www.irex.asso.fr
contact@irex.asso.fr

Actualités

 Voir toutes les actualités...

Enjeux

  • 20 Mt de « déchets » de béton à valoriser
  • Utilisation rationnelle des ressources naturelles
  • Limitation des mises en décharge
  • Réduction des transports de matériaux

Objectifs

  • Utiliser l’intégralité des matériaux issus des bétons déconstruits, y compris la fraction fine, comme constituants des nouveaux bétons
  • Recycler les matériaux issus de la déconstruction des bétons comme matière première dans la production de ciments

Résultats attendus

  • Augmentation significative du taux de réincorporation des granulats recyclés dans les bétons
  • Participation à la préservation des gisements naturels de granulats
  • Développement économique des professionnels du secteur des déchets de construction
  • Organisation de la filière du recyclage des bétons déconstruits

 

Le Projet National RECYBETON

MEEMLe programme RECYBETON est un projet de recherche et développement collaboratif se déroulant sur 4 à 5 ans à partir de février 2012. Le budget global est de l’ordre de 4,7 M€ dont une partie est financée dans le cadre du Projet National RECYBETON (PN) soutenu par le Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer et l’autre dans le cadre du projet ECOREB soutenu par l’ANR.anr_2016

Un Projet National (PN) est une procédure spécifique de mise en œuvre de la R&D collaborative dans le domaine de la construction, soutenue par le MEEM , dans le cadre du RGC&U . Les programmes de recherche lancés sous le label des « Projets Nationaux » rassemblent, sur la base d’un engagement volontaire, tous les acteurs de la construction : maîtres d’ouvrage, maîtres d’œuvre publics et privés,entreprises de BTP, bureaux d’études, ingénieries,industries productrices de matières premières ou de composants de la construction, laboratoires publics et privés, universités et écoles d’ingénieurs.

En savoir plus...

Gestion administrative et financière

IREX
9 rue de Berri
75008 PARIS
E-mail : contact@irex.asso.fr
Tel : +33 (0)1 44 13 32 79

Direction

Président : Jacques ROUDIER (IREX)
Directeur : Horacio COLINA (ATILH)
Directeur Scientifique : François de LARRARD (LAFARGE LCR)

Abonnez-vous à notre Newsletter